Press Review

The Swiss challenger in pursuit of the World Sailing Speed Record helms its first prototype! (video) (Version française ci-dessous)

November 05th, 2020

Reaching 80 knots (150 km/h) in sailing, beating the current record set at 65,45 knots and hence becoming the fastest on water in 2022: therein lies the objective of the SP80 project. The young Lausanne team has been testing a reduced-scale prototype of the boat on Lake Geneva since June. The first results, revealed for the first time in video, are promising!

A year ago, SP80 unveiled the design of its boat to beat the World Sailing Speed Record. Today the team, composed of more than forty engineers and students from the Swiss Federal Institute of Technology in Lausanne (EPFL), conducts test after test on Lake Geneva with a prototype scaled down to 1⁄2 of the final boat. The launch of this prototype, with dimensions 4,5 by 3,5 meters, constitutes a key stage of development in the race for the record. It enables the team to validate certain concepts and start the optimization process in anticipation of the construction of the final boat which will begin in 2021.

Predominantly built in the context of student projects within the Lausanne institution, this floating laboratory was meant to be modular in every way. Indeed, the SP80 team can rapidly modify and test different configurations by switching hulls and appendices, which makes it a valuable learning tool in view of the record. The prototype is towed by a motorboat in a way that replicates the forces of a kitesurf wing independently of wind conditions. Benoit Gaudiot, co-founder and pilot for the record, commands the boat himself from the motorboat with a steering wheel connected to the prototype by a hydraulic piston. Beyond the experience gained by developing a ‘feel’ for the boat’s control, a sizeable amount of data is collected on each outing to build up a basis from which we can compare performances and improve the design of the reduced model.

A dozen tests have already been carried out and the results, presented in the video, are very conclusive for the team. They validate the latest simulations and demonstrate the stability and control of the boat at high speeds. These qualities, indispensable for the record, were notably attainable because of a mechanical stabilization system invented and patented by SP80.

Several runs on Lake Geneva are still on the agenda for the end of Fall. At the same time, the team is looking for sponsors to complete its operating budget and is focusing on the preparation of the boat’s construction planned for 2021.

Aurore Kerr, head of communication & Mayeul van den Broek, co-founder
Photo: © Anaëlle Manon

Le défi suisse à la poursuite du record du monde de vitesse à la voile fait naviguer un permier prototype! (vidéo)

05 Novembre 2020

Atteindre 80 nœuds (150 km/h) à la voile, battre l’actuel record établi à 65,45 nœuds et devenir ainsi les plus rapides en 2022 : tel est l’objectif du projet SP80. La jeune équipe lausannoise teste depuis juin dernier un prototype à échelle réduite de leur bateau sur le lac Léman en Suisse. Les premiers résultats, dévoilés pour la première fois en vidéo, sont prometteurs!

Il y a un an, SP80 dévoilait le design de son bateau pour battre le record du monde de vitesse à la voile. Aujourd’hui, l’équipe, composée de plus d’une quarantaine d’ingénieurs et étudiants de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), enchaîne les tests sur le lac Léman avec un modèle réduit à l’échelle 1⁄2 du bateau final. La mise à l’eau de ce prototype, long de 4,5 m et large de 3,5 m, constitue une étape clé dans la course au record. Elle permet en effet de valider un certain nombre de concepts et de commencer l’optimisation en vue de la construction du bateau final qui débutera en 2021.

Majoritairement construit dans le cadre de projets étudiants au sein de l’école lausannoise, ce laboratoire flottant a été pensé dès le départ de manière modulable. L’équipe SP80 peut en effet interchanger et tester rapidement différentes formes de coques et d’appendices, un apprentissage précieux en vue du record. Afin de reproduire les forces d’une aile de kitesurf sans dépendre des conditions de vent, le prototype est pour l’instant tracté par un bateau moteur. Un volant équipé d’un vérin hydraulique relie les deux embarcations et c’est Benoit Gaudiot, cofondateur et pilote attitré pour le record, qui dirige déjà son bolide depuis le bateau moteur. Au-delà des premières sensations à la barre, de nombreuses données sont enregistrées lors de chaque sortie afin de permettre leur comparaison et l’amélioration du design du modèle réduit.

Une dizaine de tests ont déjà été effectués et les résultats, présentés dans la vidéo, sont très concluants. Ils valident les dernières simulations réalisées et démontrent la stabilité et le contrôle du bateau à haute vitesse. Ces qualités, indispensables pour le record, ont notamment pu être atteintes grâce à un système mécanique de stabilisation inventé et breveté par SP80.

Quelques essais sur le lac Léman sont encore au programme pour la fin de l’automne. En parallèle, l’équipe recherche des sponsors pour compléter son budget de fonctionnement et se concentre sur la préparation de la construction du bateau prévue pour 2021.

Aurore Kerr, responsable communication & Mayeul van den Broek, cofondateur
Photo: © Anaëlle Manon

Subscribe to SP80's newsletter

Copyright 2020 | SP80 | All Rights Reserved